Cadastre napoléonien

  • Description :

    1) Le cadastre des communes suivantes a été refait au cours du XIXe siècle. Une même maison aura une localisation cadastrale différente avant et après la réfection. Par conséquent:

    - pour Bitschwiller-lès-Thann, les matrices cadastrales de 1827 à 1866 (3 P 967/1) correspondent au plan de 1827 (3 P 588), celles de 1866 à 1903 (3 P 967/2) au plan de 1866 (3 P 588).

    - pour Fellering, le plan correspondant aux matrices cadastrales de 1825 à 1848 (3 P 1064/1-3)n'existe plus ; les matrices cadastrales de 1849 à 1903 (3 P 1064/3-5) correspondent au plan de 1845 (3 P 854)

    - pour Rouffach, les matrices cadastrales de 1824 à 1853 (3 P 1452/1-5) correspondent au plan de 1824 (3 P 557), celles de 1853 à 1903 (3 P 1452/6-18) au plan de 1852 (3 P 845-847)

    - pour Ungersheim, les matrices cadastrales de 1839 à 1870 (3 P 1564/1-2) correspondent au plan de 1839 (3 P 584), celles de 1870 à 1903 (3 P 1564/3-4) au plan de 1869 (3 P 584)

    - pour Wildenstein, le plan correspondant aux matrices cadastrales de 1823 à 1847 (3 P 1615/1-2)n'existe plus ; les matrices cadastrales de 1847 à 1903 (3 P 1615/3-4) correspondent au plan de 1844 (3 P 866).

    2) Pour les communes suivantes, les plans napoléoniens ont servi de support à la révision du cadastre au début des années 1880. Les numéros de parcelles en noir (y compris les numéros barrés) correspondent au cadastre napoléonien (ne pas tenir compte des numéros de parcelles en rouge):

    Aspach, Ballersdorf, Berrwiller, Brinighoffen, Carspach, Enschingen, Eschentzwiller, Hartmannswiller, Hecken, Ligsdorf, Lutter, Montreux-Vieux, Rixheim, Rosenau, Saint-Hippolyte, Saint-Louis, Staffelfelden, Ungersheim (plan de 1869), Vieux-Thann et Wettolsheim

  • Organisme : Archives départementales du Haut-Rhin